Une application pour rendre la ville plus belle !

Depuis 2011, le IV° arrondissement de Paris et le village de Courcelles-Lès-Lens ont adopté un nouveau système pour gérer les petits problèmes des citoyens au quotidien.

Son nom ? BeeCitiz !

Cette application pour smartphones lancée par la Netscouade permet aux usagers de signaler un problème aux agents du service public, que ce soit un nid de poule, un éclairage public défectueux, un banc cassé, des espaces verts mal entretenus ou des ordures sur la voirie. Beecitiz fonctionne grâce à une carte participative qui permet de visualiser les demandes des habitants, et de les classer via différents pictogrammes.

Le fonctionnement est très simple : lorsque vous rencontrez un problème, vous prenez une photo, vous vous connectez et vous envoyez une requête pour expliquer le problème. Le tout arrive directement à la personne concernée au sein des services techniques de la municipalité. Vous pouvez ensuite recevoir un mail qui vous indique que le problème va être rapidement réglé et même suivre son traitement sur le site internet de la ville !

3 tarifs sont proposés, en fonction du nombre d’habitant de la commune :
– Offre « Bee » < 10 000 habitants, 150 euros par mois / 1800 par an.
– Offre Ruche < 200 000 habitants, 330 euros par mois / 3960 par an.
– Offre Citiz > 200 000 habitants, sur devis  !

L’application permet aux villes d’optimiser leur gestion quotidienne en faisant un gain de temps (et d’argent) considérable ! D’une part les requêtes des usagers sont mieux prises en compte et plus rapidement par les services concernés, grâce à une classification des demandes par mots-clés. Et d’autre part les agents techniques ne passent plus autant de temps à chercher les défauts à corriger puisque les citoyens géolocalisent les problèmes qu’ils rencontrent.

Ce nouvel outil de géolocalisation participatif, répond aux exigences actuelles des citoyens envers leurs services publics : la réactivité et l’immédiateté mais aussi le dialogue quasi en direct. Les citoyens trouvent enfin réponse à leurs requêtes ! L’appli permet une vraie relation entre les services et les citoyens.

Tout le monde y trouve son intérêt, les habitants améliorent leur environnement immédiat et les élus quant à eux voient leur notoriété augmenter grâce à leur transparence sur les actions de la ville. Les seuls qui ont été plus méfiants sont les services techniques, par peur de voir les demandes en tout genre arriver de partout. Mais après plus d’un an d’expérimentation, ils se rendent compte de la véritable avancée que l’outil leur offre au quotidien. Ils peuvent mieux gérer les demandes des citoyens de manière centralisée, tout en gardant une traçabilité. De plus, les statistiques sur les requêtes permettent une meilleure vision d’ensemble des demandes des citoyens.

En somme, une appli pour faciliter la vie de tout le monde et surtout mettre efficacement à contribution les citoyens dans l’amélioration des conditions de vie au sein d’une ville. Les administrés deviennent des acteurs de leur ville et participent en temps réel à son embellissement.

Toutefois, pour que l’expérience soit concluante, il est nécessaire que les services utilisent le système et le mettent à jour. L’objectif n’est pas pour la municipalité de se décharger d’un certain nombre de ses tâches sur les citoyens. Au contraire, la bonne utilisation et la valorisation de l’outil demande un réel engagement et beaucoup de travail de la part des services, notamment plus de temps passé en relation directe avec le citoyen-client.

J’utilise volontairement ce terme de « client », car de plus en plus, les villes impulsent la mise en place de nouvelles formes de services locaux, plus adaptés aux besoins des citadins.  Comme le dit Bruno MARZLOFF : la ville sera servicielle ! Selon lui, le citadin s’implique plus et autrement dans la ville. Il en est l’usager et le client mais aussi le concepteur, le fournisseur et l’exploitant d’une matière première désormais incontournable, la donnée, base des services. Les municipalités intègrent cette « intelligence » à la fabrique de la ville et des services urbains grâce aux nouvelles technologies.

Et maintenant, c’est aux citoyens d’agir pour une ville plus belle !

Pour en savoir plus :

InnovCity

Urbanews

Slideshare, pour une présentation complète de Beecitiz

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s