La logistique urbaine s’invite à Lyon

Après Saint-Etienne l’année dernière, c’est au tour de Lyon d’inaugurer le 26 avril dernier son Espace Logistique Urbain dans le parking des cordeliers, en partenariat avec Lyon Parc Auto et l’entreprise Deret.

Cette initiative sera, on l’espère, salvatrice pour réduire les mouvements de camions de livraisons sur la presqu’ile ! Il faut en effet savoir que les livraisons de marchandises concernent en moyenne 20% de la circulation urbaine routière et plus de 35% des émissions de CO2. Ce que l’on appelle la « livraison du dernier kilomètre », soit le dernier trajet parcouru par la marchandise entre la plateforme de dégroupage et le destinataire de la marchandise, est la plus problématique et celle qui cause le plus de nuisances : bruit, pollution, congestion, encombrement de la voirie…

Le problème est accentué par le fait qu’il existe peu d’espaces disponibles sur la voirie pour effectuer correctement lesdites livraisons, ce qui engendre nombre d’accidents. Il est de plus impossible pour les transporteurs d’acquérir de l’immobilier logistique en centre-ville pour faciliter ces livraisons au vu du prix du m2 !

Face à ce constat, comment faire ? Il existe plusieurs pistes, tout d’abord interdire l’accès aux centre villes pour les véhicules polluants, mais également favoriser l’entrée de véhicules de transport de marchandises massifiés (poids lourds, train, bateau) en dehors des heures de pointes (la nuit), développer l’usage de véhicules de livraison du dernier kilomètre propres (triporteurs, camions électriques) et enfin développer des espaces logistiques urbains (ELU). L’atteinte de ces objectifs sera impossible sans l’investissement de la puissance publique. Longtemps délaissé, car les « marchandises ne votent pas », la logistique urbaine, sujet majeur pour la santé et la sécurité des citoyens, arrive peu à peu dans les politiques publiques locales.

Le Grand Lyon a ainsi accompagné le projet de création de l’ELU Cordeliers. Il s’agit d’un espace de 300m2 en rez de chaussé du parc des Cordeliers intégrant la livraison finale des produits grâce à deux camions électriques Deret ou à des vélos triporteurs. Il permet d’optimiser la circulation des marchandises en ville par la mise en place d’un point de rupture de charge. Les marchandises sont réceptionnées le matin puis distribuées aux clients finaux ce qui réduit globalement les kilomètres produits par les transporteurs grâce à l’optimisation des tournées et à la mutualisation des moyens.

Une moyenne de 31 points de livraison sera traitée quotidiennement depuis l’ELU des Cordeliers. Les volumes mensuels sont de l’ordre de 250 palettes et 1500 colis. De 1 à 2 palettes et de 3 à 5 colis composent chaque point livré. Les principales enseignes livrées sur Lyon intra-muros sont : Séphora, Lush, Lafuma, Dior Couture, Shiseido, Beauté Prestige International…

L’ELU Cordeliers permettra une économie de 14 tonnes de CO2 par an.

Deux autres projets sont à l’étude au Grand Lyon ce qui prouve que la logistique urbaine à de beaux jours devant elle dans nos métropoles !

Pour en savoir plus :

Le blog durable

La page du Grand Lyon sur la logistique urbaine

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s